Vous fondez des cadres de corps ? ne jetez pas le « jus cirier »…

Les cadres de corps « noircis », ceux qui ont séjourné plusieurs années dans vos ruches doivent être retirés et remplacés…

Pour des raisons sanitaires, cette opération doit être systématique et se traduit chaque année et pour chaque ruche par le remplacement de 2 ou mieux 3 cadres de corps.

Que faire de ces anciens cadres pour les valoriser et ne pas  les jeter ?
La fonte de ces cadres dans une chaudière à cire est la solution qui permet de récupérer le bois des cadres qui seront ensuite grattés et réutilisés avec une nouvelle feuille de cire.
La cire des cadres de corps, potentiellement contaminée, ne doit pas être récupérée pour être réintroduite dans les ruches.

Si vous produisez du jus cirier ne le jetez pas !
La fonte dans la chaudière produit un « jus », mélange de cire, de miel et de débris divers qui s’écoule de la chaudière. Ce jus peut être conservé en bidons (attention à la fermentation) et servir d’attractif dans les pièges à frelons utilisés au printemps. Attention : les pièges utilisés ne doivent pas permettre de contact avec l’appât.

Le jus cirier peut être mis à disposition de personnes, associations ou collectivités qui piègent le frelon asiatique mais n’ont pas forcément de ruches.

Contactez le GDSA29 si vous voulez offrir le jus !

 

Notez que le GDSA29 propose en prêt à ses adhérents plusieurs chaudières à cire et d’autres matériels.  Vous trouverez les détails ici